OBSERVATIONS PRELIMINAIRES SUR L'UTILISATION DES FEUILLES D’AMARANTE HYBRIDE (AMARANTHUS HYBRIDUS) ET LES FEUILLES DE PAPAYER (CARICA PAPAYA) COMME COMPLEMENT DANS LA RATION ALIMENTAIRE DES LAPEREAUX EN ENGRAISSEMENT AU BURKINA FASO.

Bansé OUEDRAOGO, Zara Soutononma NIKIEMA, Jean Sibiri ZOUNDI, Laya SAWADOGO

Résumé


Ce travail vise à comparer l'effet de deux modes de supplémentation d'un régime à base d'un aliment concentré  par les feuilles d’Amarante hybride (Amaranthus hybridus) et des feuilles de papayer (Carica papaya) sur les paramètres d'ingestion et de croissance des lapins. Des lapereaux ont été alimentés pendant huit (8) semaines avec trois rations quotidiennes différentes à base de concentré ration (R0) témoin, de feuilles fraiches de papayer (Carica papaya ) ration (R1) et de feuilles d’Amarante hybride (Amaranthus hybridus) (R2). La différence de gain de poids entre les trois lots est en faveur de l'aliment à base de feuilles d’A. hybridus même si la différence reste non significative. Sur l’ensemble de l’essai  l’’incorporation des feuilles d’Amarante et les feuilles de papayer n’a  pas affecté négativement  la croissance des lapins. En effet les résultats de croissance pondérale moyenne donnent 1700g pour R0 tandis que ceux nourris avec l'aliment à base des feuilles de papayer(R1) et des feuilles d’amarante(R2) pesaient en moyenne  respectivement 1686,13 g et 1782,53g. Pour les  GMQ on enregistrait  (27,04±1,99g/j) pour(R2) suivi du GMQ du concentré R0 (25,57±2,31g/j) puis celui de (R1) Carica papaya(25,28±1,95g/j). Ainsi,  la supplémentation avec des feuilles végétales fraîches utilisées comme fourrage  vert  pour les lapins pourrait faire économiser  une part importante du concentré.  Les résultats de l’étude permettent de conclure que les feuilles de Amaranthus hybridus et Carica papaya peuvent être recommandées comme supplément alimentaire dans l'élevage des lapins.


Texte intégral :

PDF (Français (Canada))

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.