FACTEURS ASSOCIES AU RETARD DE DIAGNOSTIC DE LA TUBERCULOSE DANS LA BANLIEUE DAKAROISE (SENEGAL)

Mamadou Makhtar Mbacké LEYE

Résumé


FACTEURS ASSOCIES AU RETARD DE DIAGNOSTIC DE LA TUBERCULOSE DANS LA BANLIEUE DAKAROISE  (SENEGAL)

Résumé

Introduction

La tuberculose pose un problème de santé publique au Sénégal. Dans la banlieue dakaroise, le risque de transmission de cette maladie est élevé lié à la promiscuité, à la pauvreté et à l’ignorance de la maladie par les populations. Ainsi, l’objectif de cette étude était d’identifier les facteurs associés au retard de diagnostic de la tuberculose dans le district sanitaire de Pikine.

Matériels et méthode

Une enquête transversale descriptive et analytique a été menée. Elle portait sur les patients tuberculeux pulmonaires qui s’étaient présentés dans les centres de traitement antituberculeux du district de Pikine dans la période du 1er janvier au 31 décembre 2013. Un recrutement exhaustif a été effectué durant la période d’étude.  Les données collectées étaient saisies et analysées grâce au logiciel Epi Info 3.3.2.

Résultats

L’âge moyen des patients était de 32,4 ± (13,4) ans. L’âge variait de 1 an à 81 ans. Les patients de sexe masculin prédominaient soit 73,5%. Le ratio hommes/femmes était de 2,8.

Les patients avaient informé la maladie à leurs entourages familial et professionnel respectivement dans 98% et 41,2% des cas.  Selon le mode de recours aux soins, les patients recouraient aux médecines moderne (57,4%), traditionnelle (5,6%) et à l’automédication (37%). Les patients ayant accusé un retard de consultation étaient au nombre de 300 soit  45,2%. Les patients avec microscopies positive ayant accusé un retard de demande de BAAR étaient au nombre de 336 soit 56,6%. Les patients de sexe masculin ou qui s’automédiquaient étaient plus enclins aux retards de consultation et de demande de BAAR.

Conclusion

La sensibilisation des populations pour un recours précoce aux structures sanitaires devant tout signe suspect de tuberculose et le partage de la maladie avec son entourage contribueront à réduire l’incidence de la tuberculose dans la banlieue dakaroise.

 

Mots clés : tuberculose, retard, consultation, BAAR, Sénégal.


FACTORS ASSOCIATED WITH LATE DIAGNOSIS OF TUBERCULOSIS IN SUBURBS OF DAKAR (SENEGAL)

Summary

Introduction

Tuberculosis is a public health problem in Senegal. In the suburbs of Dakar, the risk of transmission of this disease is high due to promiscuity, poverty and ignorance of the people. Thus, the objective of this study was to identify factors associated with TB diagnostic delay in the health district of Pikine.

Materials and methods

A descriptive and analytical cross-sectional survey was conducted. It focused on the pulmonary TB patients who had presented in TB treatment centers Pikine District in the period 1 January to 31 December 2013. A comprehensive recruitment was conducted during the study period. The collected data were entered and analyzed using Epi Info 3.3.2 software.

Results

The average age of patients was 32.4 ± (13.4) years. The age ranged from 1 year to 81 years. The male patients were predominant 73.5%. The male / female ratio was 2.8. Patients had informed the disease to their family and professional entourages respectively 98% and 41.2% of cases. Depending on the mode of seeking care, patients resorted to modern medicine (57.4%), traditional (5.6%) and self-medication (37%). Patients who accused a consultation late numbered 300 or 45.2%. Patients with positive AFB microscopy having accused a request delay numbered 336 or 56.6%. The male patients or who automédiquaient were more likely to delay consultation and application of AFB.

Conclusion

Public awareness for early recourse to health facilities to any suspicious signs of TB and the sharing of the disease with its surroundings will help reduce the incidence of TB in the suburbs of Dakar.

Keywords: tuberculosis, late, consultation, Senegal.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Rev. CAMES SANTE  - ISSN 2424-7243