TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES DANS UNE ENTREPRISE DE MANUTENTION PORTUAIRE A COTONOU (BÉNIN)

Rose Christelle MIKPONHOUE, Antoine Vikkey HINSON, Benjamin Eboun FAYOMI

Résumé


Introduction : Les troubles musculo-squelettiques (TMS) constituent l'une des premières causes de maladies professionnelles. Le secteur de la manutention n’en est pas épargné. L’objectif de la présente étude a été de déterminer la prévalence de ces TMS chez ces manutentionnaires et leurs facteurs de risque.

Méthodes : C’est une étude descriptive à visée étiologique qui a concerné 101 manutentionnaires de l’entreprise sélectionnés par échantillonnage aléatoire systématique. Ces derniers ont été soumis à un questionnaire évaluant les douleurs musculo-squelettiques et le stress au travail. Les liens entre les différentes variables et les TMS ont été testés statistiquement.

Résultats : La prévalence des douleurs musculo-squelettiques sur les 12 derniers mois était de 52,6% pour le bas du dos, 43,3% pour le cou, 39,8% pour le haut du dos, 25,5% pour les épaules. Le principal facteur de risque de TMS du rachis  était  la posture tête penchée en arrière (p <10-3). A ce facteur s’ajoutent les horaires atypiques de travail pour les TMS du cou (p=0,034) et l’anxiété pour le bas du dos (p=0,002).

 Conclusion : Cette étude confirme la forte prévalence des TMS dans le secteur de la manutention, surtout celle des lombalgies ; mais aussi l’étiologie multifactorielle des TMS. Elle montre l’importance des facteurs biomécaniques, psycho-sociaux et organisationnels dans la survenue des TMS. D’où la nécessité d’agir sur l’ensemble de ces différents facteurs pour une prévention efficace.

Key words: Musculoskeletal disorders; Handling, Biomechanical factors


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Rev. CAMES SANTE  - ISSN 2424-7243