Recherche de gènes BLSE de type TEM, SHV, et OXA-1 sur des souches de E. coli isolées au laboratoire de Bactériologie de Fann, Sénégal

ROKHAYA DIAGNE

Résumé


INTRODUCTION: L’émergence de microorganismes multirésistants aux antimicrobiens comme les entérobactéries productrices de BLSE constitue un important fléau quant à la mise en œuvre de protocoles thérapeutiques appropriés. Dans cette étude nous explorerons les caractéristiques moléculaires des souches de Escherichia coli BLSE ainsi que leurs profils de résistance aux antimicrobiens. Cela permettra d’identifier les déterminants épidémiologiques importants ainsi que les facteurs de risque associés à ces infections.

MATERIELS ET METHODES: Trente deux souches de E. coli BLSE sont isolées de patients reçus à l’hôpital Fann. Le test de la sensibilité aux antibiotiques a été effectué par la méthode de diffusion des disques, et la détection des BLSE par la méthode de diffusion par double disque. Les gènes BLSE (TEM, SHV, OXA-1, and CTX-M) ont été identifiés par une réaction de polymérase en chaine (PCR) puis  analysés par électrophorèse sur gel.

RESULTATS: Parmi les 32 souches de E. coli BLSE,  90,62% étaient porteuses du gène CTX-M, 59,37 % portaient le gène  OXA-1, 28,12 % portaient le gène  TEM,  et 3,12 % les gènes  CTX-M-9 et SHV. Notre étude a par ailleurs révélé l’existence de souches portant plusieurs gènes à la fois. En effet  59,37 % des souches portaient simultanément les gènes CTX-M-13 et OXA-1, 21, 87 % portaient en même temps les gènes CTX-M-13 et TEM alors que  18,75 % portaient  3 gènes en même temps, CTX-M-13, CTX-M-9  et TEM.

CONCLUSION: Notre étude a montré que parmi les souches de E. coli BLSE celles portant le gène CTX-M étaient le plus commun. Cependant on pouvait constater une large variété de souches responsable d’ infection humaines chez les E. coli BLSE.

Mots clés : E. coli – gènes BLSE – Fann – Sénégal

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


RAMReS2S  - ISSN 2424-7243