Comorbidités somatiques au Centre de prise en charge intégrée des addictions de Dakar (CEPIAD), premier centre d’Afrique de l’Ouest

Viviane Marie Pierre Cisse

Résumé


Objectifs : cette étude menée dans le centre de prise en charge des addictions à Dakar (CEPIAD), premier centre d’Afrique de l’Ouest, avait comme objectifs de décrire le profil des consultants et les comorbidités somatiques des patients qui y sont suivis. Malades et méthodes : Il s’agissait d’une étude rétrospective, transversale, descriptive entre le 1er février et le 30 juin 2015.Chez les patients suivis au CEPIAD ayant bénéficié durant la période d’étude d’une consultation somatique et addictologique. La saisie et l’exploitation des données ont été effectuées grâce au logiciel Epi info version 7.1.2.

Résultats :Deux cent soixante-huit patients, majoritairement des hommes (93,65 %) ont été suivis durant cette période. La médiane d’âge était   de 44 ans [17 et 67ans]. Parmi ces patients 182 (68%) étaient des consommateurs de drogues injectables, dont 5% infectés par le VIH et 11,40% avaient une sérologie à l’hépatite C positive. Les opiacés (65 %) étaient les produits les plus consommés. Les principales pathologies somatiques rencontrées étaient les affections pulmonaires (36 cas) dominées par les pneumopathies à germes banals, l’asthénie (11cas) et l’hypertension artérielle (10 cas).

Conclusion : Cette étude montre l’importance de la prise en charge globale des patients qui souffrent   d’une dépendance à une substance. Il est important de sensibiliser cette population sur certaines pratiques qui augmentent le risque infectieux.

Mots clés : addictions, drogues, comorbidités somatiques, Afrique subsaharienne


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


RAMReS2S  - ISSN 2424-7243