UN CAS DE FRACTURE DE GALEAZZI PAR MORSURE DE DROMADAIRE

Mohamed ABDOUL WAHAB

Résumé


Les fractures de Galeazzi sont relativement rares et souvent mal tolérées chez les sujets jeunes actifs. Nous rapportons un cas de fracture de Galeazzi. C'est un jeune de 35 ans, victime d'un traumatisme ouvert de l’avant bras, suite a une morsure de chameau au poignet, occasionnant des multiples plaies au poignet et au dos de la main. Le patient a consulté à 24 heures post-traumatique. L'examen clinique a mis en évidence une déformation et raccourcissement  de l’avant bras et une saillie de la styloïde ulnaire. Un bilan radiologique a montré une fracture diaphysaire du 1/3 distal du radius associée à une luxation radio-ulnaire distale. Un parage et exofixation type Hoffmann ont été décidés. Contrairement aux autres séries, la fracture de Galleazi par morsure d’animal est très rare dans nos contrées et  aussi même dans la littérature.

Mots-clés : Fracture de Galleazi, morsure d’animal


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Rev. CAMES SANTE  - ISSN 2424-7243