Profil radiologique des spondylolisthésis lombaires de l’adulte à Lomé : à propos de 193 cas

ABDOULATIF AMADOU

Résumé


Objectifs : Evaluer la fréquence, les aspects radiologiques,  ainsi que le retentissement clinique des spondylolisthésis

Méthodologie : Etude prospective d’un an, portant sur 193 cas de spondylolisthésis chez les adultes de plus de 18 ans, chez qui, une radiographie standard et une tomodensitométrie du rachis lombaire ont été réalisées.

Résultats : La fréquence  était de 9,93%. La moyenne d’âge était de 31ans pour le spondylolisthésis par lyse isthmique (SLI) et de 57 ans pour le spondylolisthésis dégénératif (SD).  Le sexe masculin (55,84%) était le plus représenté.

Le SLI (46,11%) et le SD (53,89%) étaient les principales étiologies retrouvées.

Les conducteurs  étaient les plus concernés avec 32,33% suivis des cultivateurs et des menuisiers, avec respectivement 14,21% et 12,77%.

L’étage L4-L5 était le plus touché dans le SD. Dans le SLI, l’étage L5-S1 était le plus concerné.

Le maitre symptôme était la lomboradiculalgie. Elle prédominait aux stades III et IV. La lombalgie commune était seulement notée au stade I.

Le traitement a été le plus souvent conservateur.

Conclusion : Le spondylolisthésis est peu fréquent. Le SLI touche les sujets jeunes, alors que le SD touche plus les adultes. Les  manifestations cliniques, parfois invalidantes, sont en rapports avec le stade évolutif.

Mots-clés : Spondylolisthésis- Radiographie standard – Tomodensitométrie - Lombalgie – Lom boradiculalgie.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Rev. CAMES SANTE  - ISSN 2424-7243