L’infection urinaire de l’enfant au cours d’un accès fébrile à l’hôpital général de Port-Bouët (Abidjan Côte d’Ivoire)

Lassina Cisse

Résumé


OBJECTIF : Cette étude vise à déterminer la prévalence et les caractéristiques de l’infection urinaire chez les nourrissons présentent une fièvre aigue l’hôpital général de Port-Bouët à Abidjan.

PATIENTS ET METHODE : Cette étude prospective transversale s’est tenue du 19 Juin au 26 Septembre 2014 à l’Hôpital Général de Port-Bouёt. Elle a concerné 202 enfants âgés de six à 24 mois choisis par sondage aléatoire.

La collette des données s’est faite par interview directe des parents, un examen physique du nourrisson, puis par le recueil et l’analyse des urines.

 RESULTATS : Deux cent deux patients ont été inclus. Les enfants de 13 à 24 mois (64,9%) étaient les plus représentés avec  une  prédominance féminine (sex-ratio=0,94). Les signes d’appel étaient dominés par la fièvre (100%) et les troubles digestifs (80,7%).

La prévalence de l’infection urinaire était de 10,89%. Elle a été observée plus chez les filles (p=0,027) et  chez les enfants  âgés de 6 à 12 mois (p=0,0085). Les principaux germes étaient Escherichia coli (31,82%), Staphylococcus aureus (31,82%). Les souches d’Escherichia coli étaient résistantes à plus de 50% aux aminopénicillines, au cotrimoxazole et aux aminosides.

Conclusion : L’infection urinaire, relativement fréquente dans nos conditions, doit être activement recherchée devant toute fièvre récente inexpliquée ou devant des symptômes évocateurs.

Mots-clés : infection urinaire ; enfants ; Bandelettes urinaires


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Rev. CAMES SANTE  - ISSN 2424-7243