IMPACT CLINIQUE DES RESULTATS DES RADIOGRAPHIES THORACIQUES AU CENTRE HOSPITALIER REGIONAL (CHR) DE SOKODE AU TOGO : A PROPOS DE 501 CAS.

Pihou GBANDE, Bidamin N'timon, Mazamaesso TCHAOU, Massaga DAGBE, Kokou ADAMBOUNOU, Lama Keg AGODA-KOUSSEMA, Komlanvi ADJENOU

Résumé


RESUME
But : Evaluer l’impact des résultats des examens radiographiques thoraciques dans la prise en charge des patients au CHR de Sokodé.

Matériels et méthode : Etude prospective descriptive et analytique allant du 1er décembre 2014 au 31 Mai 2015, réalisée au CHR de Sokodé.

Résultats : Les radiographies thoraciques représentaient 36% de toutes les radiographies réalisées pendant la période d’étude. L’âge moyen des patients était de 33 ans avec une légère prédominance féminine soit une sex-ratio de 1,17. Les services de médecine générale et des urgences étaient les plus grands prescripteurs (61,9%) des radiographies thoraciques. Les 2/3 des radiographies thoraciques réalisées étaient motivées par un symptôme clinique et 52,3% de ces radiographies étaient normales. La majorité des radiographies (55,3%) normales étaient inattendues. Les radiographies thoraciques normales ont eu aucune influence (33,6%) ou ont influé peu (24%) sur le traitement. La plupart des radiographies thoraciques pathologiques (43,4%) ont eu une influence majeure sur le traitement. Les résultats très attendus ont eu le plus souvent aucune influence (42,8%) sur le traitement.

Conclusion : Le compte-rendu des radiographies doit être rendu obligatoire et les prescripteurs des radiographies doivent faire un effort en évitant aux patients l’irradiation inutile.

Mots clés : Impact, radiographie thoracique, prise en charge, CHR Sokodé, Togo.

 

 

 

ABSTRACT
Purpose : To evaluate the role of chest radiographic examinations results in the management of patients in CHR Sokode 

Materiels and method : Descriptive and analytical prospective study from 1st december 2014 to 31st may 2015, carried out in CHR sokodé

Results : Chest radiographs represented 36% of all X-ray performed during the study period. The average age of patients was 33 years, with a slight female predominance or a sex ratio of 1.17. General medicine and emergency services were the largest prescribers (61.9) of chest radiographs. 2/3 of chest radiographs performed were motivated by a clinical symptom and 52.3% of those X-rays were normal. The majoriogity of normal radiographs (55.3%) were unexpected. Normal chest radiographs had no influence (33.6) or somewhat affected (24%) on treatment. Most pathological chest radiographs (43.4%) had a major influence on the treatment. The highly anticipated results have had no influence most often (42.8%) on treatment.

Conclusion : The radiological report should be made obligatory and prescribers of radiographs must do effort to avoid unnecessary radiation to patients.

Keywords : Impact, chest radiograph, management, CHR Sokodé, Togo.


Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


Rev. CAMES SANTE  - ISSN 2424-7243